Language: 
To browser these website, it's necessary to store cookies on your computer.
The cookies contain no personal information, they are required for program control.
  the storage of cookies while browsing this website, on Login and Register.

GDPR and DSGVO law

Storing Cookies (See : http://ec.europa.eu/ipg/basics/legal/cookies/index_en.htm ) help us to bring you our services at overunity.com . If you use this website and our services you declare yourself okay with using cookies .More Infos here:
https://overunity.com/5553/privacy-policy/
If you do not agree with storing cookies, please LEAVE this website now. From the 25th of May 2018, every existing user has to accept the GDPR agreement at first login. If a user is unwilling to accept the GDPR, he should email us and request to erase his account. Many thanks for your understanding.
Amazon Warehouse Deals ! Now even more Deep Discounts ! Check out these great prices on slightly used or just opened once only items.I always buy my gadgets via these great Warehouse deals ! Highly recommended ! Many thanks for supporting OverUnity.com this way.

User Menu

Tesla Paper

Free Energy Book

Get paid

Donations

Please Donate for the Forum.
Many thanks.
Regards, Stefan.(Admin)

A-Ads

Powerbox

Smartbox

3D Solar

3D Solar Panels

DC2DC converter

Micro JouleThief

FireMatch

FireMatch

CCKnife

CCKnife

CCTool

CCTool

Magpi Magazine

Magpi Magazine Free Rasberry Pi Magazine

Battery Recondition

Battery Recondition

Arduino

Ultracaps

YT Subscribe

Gravity Machines

Tesla-Ebook

Magnet Secrets

Lindemann Video

Navigation

Products

Products

WaterMotor kit

Statistics


  • *Total Posts: 517883
  • *Total Topics: 15438
  • *Online Today: 44
  • *Most Online: 103
(December 19, 2006, 11:27:19 PM)
  • *Users: 5
  • *Guests: 23
  • *Total: 28

Author Topic: Onduleur super efficient ?  (Read 21184 times)

Offline SchubertReijiMaigo

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 343
Onduleur super efficient ?
« on: July 10, 2010, 04:15:11 PM »
Bonjour, nouveau sur ce forum, j'ai 23 ans, étudiant (Pianiste) et je m'intéresse beaucoup a la science, conscient de nos difficultés énergétiques que notre monde est en train de traverser, il devient impératif de trouver des solutions d'économie, production d'énergie propre et peu chère...
Ayant découvert le monde de la "Sur-unitée" que j'ai longtemps cru que c'était impossible (loi de la physique, mouvement perpétuelle impossible), j'ai quand même commencé à réfléchir sur des conceptions... (qui ne tente rien n'a rien...)
Ici je présente un système permettant de récupérer 50% de l'énergie totale... Par exemple une charge de 100W serait alimentée en réalité par 50W seulement... nous donnant une sur-unité de 100 %.

Théorie de fonctionnent: 1) S1 et S2 (transistor MOSFET) sont fermés et S3 S4 sont ouvert ainsi RLOAD est alimenté par la batterie, pendant ce temps C1 se charge (le condensateur vide se comporte comme une très faible résistance, l'énergie passe).
2) Une foi que C1 est chargé le courant s'arrete, il est temps donc d'ouvrir S1 S2 et de fermer S3 S4, le condensateur se retrouve maintenant en parallèle avec la charge, il se décharge de son énergie accumulée, ainsi 50 % du temps la charge est alimenté par la batterie et le reste par le condo,  pour 100 % d'énergie dissipée dans la charge on en consomme que 50 % !!!

Le deuxième schéma est "inverter" selon le même principe le système induit un courant alternatif dans les bobines du transformateur une alternance est alimenté par la batterie l'autre par le condo.

Un travail en haute fréquence permettrait de produire beaucoup d'énergie.
(En 400HZ par exemple).

Ce concept n'as pas été testé voila pourquoi je le propose ici car pas assez de temps (ni d'argent et de connaissance en électronique pour en construire un...) j'attends vos commentaires avec impatience.

Free Energy | searching for free energy and discussing free energy

Onduleur super efficient ?
« on: July 10, 2010, 04:15:11 PM »

Offline Bob Smith

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 711
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #1 on: July 10, 2010, 10:19:33 PM »
Schubert,
Tres interessant. Est-ce que c'est ton propre dessin? Je pense qu'il a des elements en commun avec le "Tesla Switch." L'idee de resonance et l'entree d'energie quantum avec le pulse rapide m'appellent l'attention. Je travail maintenant avec autres projets, mais je suiverai le progres ici.
Felicitations et bonne chance avec l'onduleur.
(Perdon mon Francais - sans accents et un peu faible)
Bob

Offline SchubertReijiMaigo

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 343
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #2 on: July 11, 2010, 08:58:26 AM »
Oui ce sont mes schémas, en effet ils ressemblent au Tesla Switch mais au lieu  de charger une batterie il charge et décharge une capa.
L'avantage est que lorsque la capa se charge (en série) la charge effectue un travail et se comporte comme une résistance, ensuite une fois la capa chargée, celle ci est commutée en parallèle l'énergie se dissipe dans la charge avec l'énergie du condo sans décharger la batterie.

Free Energy | searching for free energy and discussing free energy

Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #2 on: July 11, 2010, 08:58:26 AM »
Sponsored links:




Offline quartz

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 112
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #3 on: July 11, 2010, 11:22:27 AM »
Bonjour à tous,

SchubertReijiMaigo, ton idée simple est intéressante, J'ai déjà tenté un tel concept.
J'ai utilisé un tranfo ferrite (rapide), et des relais car les MosFet induisaient trop de pertes.
Les différentes mesures que j'ai effectuer avec le circuit n'ont rien données.
La cause à laquelle j'ai conclu est que la vélocité de courant passant au travers de la capacité et déterminé par sa résistance interne dont la valeur est critique dans cette application en particulier.
Ce qui fait que la transformation d'énergie en sortie du secondaire reste dans tous les cas que j'ai pu testés,
inférieur avec la capa série que sans la capa série pour une consommation somme toute sensiblement identique.
Avec une commutation correct et et une mesure précise on parvient globalement à un rendement de l'ordre de 95 %.
Se qui est très bien certes mais pas notre but.
En revanche je ne me suis pas risqué à faire se test en alimentant une lampe ou un moteur.

Surtout ne prenez pas cette réponse comme quelques chose de négatif.
Simplement je cherche à attirer votre attention sur les phénomènes physique et ou électroniques.
Et ainsi vous transmetteur que les caractéristiques des composants est importante dans se schéma.

A+

Offline SchubertReijiMaigo

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 343
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #4 on: July 11, 2010, 02:19:41 PM »
Merci quartz, ok je viens de vérifier avec une grosse capa et une ampoule, en effet tu as raison j'ai pas prévu la chute de tension a cause du montage en série, en effet lorsque je passe en parallèle il y a beaucoup moins d'énergie restituée, malheureusement ce schéma n'est pas sur-unitaire... pour le cas du transformateur pourquoi ne pas induire avec un bobine bifilaire au primaire:
1) Lorsque le montage est en série induire uniquement sur un circuit de la bobine.
2) Lorsque qu'on passe en parallèle pour compenser la chute de tension induire sur les deux circuits en série de la bobine bifilaire...
Les bobines bifilaires induises une FEM beaucoup plus forte que les normales, ainsi l'énergie transmise par le transfo n'est pas plus faible ?

Free Energy | searching for free energy and discussing free energy

Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #4 on: July 11, 2010, 02:19:41 PM »
Sponsored links:




Offline quartz

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 112
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #5 on: July 11, 2010, 05:32:40 PM »
Oui c'est un test à faire,
En jouant sur les valeur de self, il est possible de tomber sur une résonance de conduction.
Je n'ai pas pensé à explorer cette hypothèse.

A suivre donc.

Offline gyulasun

  • without_ads
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 4021
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #6 on: July 12, 2010, 12:23:01 PM »
Salut,

Je ne parle pas le français et l'utilisation en ligne Google traducteur du français vers l'anglais et vice versa.

Je viens de remarqué ce sujet et cela me rappelle d'un sujet similaire ici:
http://translate.google.com/translate?js=y&prev=_t&hl=hu&ie=UTF-8&layout=1&eotf=1&u=http%3A%2F%2Fwww.overunity.com%2Findex.php%3Ftopic%3D7514.0&sl=en&tl=fr
Je l'ai mentionné dans ce brevet américain 7085123 qui semble être le même circuit que vous avez indiqué dans votre première lettre ci-dessus. Le brevet indique le runtime pour la batterie a été doublée par le circuit de commutation. La question est comment pouvons-nous faire un circuit qui peut utiliser ce? Peut-être en utilisant un convertisseur DC-DC qui a un rendement de conversion de 85-90% et donne une tension de sortie stabilisée de la même valeur de la tension d'entrée. Ces convertisseurs sont facilement disponibles ou peuvent être construits. Ce convertisseur doit être raccordé à la place de la résistance de charge, Rload.

Cordialement, Gyula

Free Energy | searching for free energy and discussing free energy

Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #6 on: July 12, 2010, 12:23:01 PM »
Sponsored links:




Offline SchubertReijiMaigo

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 343
Idée de circuit énergie libre.
« Reply #7 on: July 12, 2010, 03:15:13 PM »
J'ai tester, comme dit dans le lien que tu m'as donner, le circuit n'est pas sur unitaire, lorsque je charge la capa en série avec la charge il y a chute de tension, donc le condensateur n'est pas charger complétement, lorsque je le remet en parallèle il y a beaucoup moins d'énergie restituée. Donc en ce moment je réfléchis sur un autre montage... que je posterais ici quand il seras prêt. Je me permet pour renommer le topic en "Idée de circuit énergie libre."
@+

Offline exnihiloest

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 715
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #8 on: July 12, 2010, 04:10:13 PM »
Quand S1 et S2 sont fermés et que tu charges le condensateur, la moitié de l'énergie fournie est dissipée dans la résistance, et l'autre moitié va dans C.

Quand S3 et S4 sont fermés, la moitié de l'énergie de départ et que tu avais transférée dans C, est retournée à la résistance.

Donc la résistance aura consommé 2 fois 50% de l'énergie de départ, soit 100%, rien de plus.

Ton erreur a été de croire que toute l'énergie du générateur allant dans le condensateur était aussi dissipée dans la résistance, ce qui est faux. La résistance en prélève la moitié au passage et seulement la moitié. La charge d'un condensateur à partir d'une source de tension dissipe toujours la moitié de l'énergie dans la résistance du circuit.

Un truc simple pour s'en rendre compte est de charger un condensateur, vide au départ, à partir d'un autre identique et chargé à une tension V. A la fin de la charge, les deux condensateurs se retrouvent avec une tension V/2. L'énergie étant proportionnelle au carré de la tension (E=1/2*C*U²), chaque condensateur n'a, à la fin de l'opération, qu'un quart de l'énergie du premier, soit à eux deux la moitié de l'énergie de départ. L'autre moitié a été dissipée dans la résistance du circuit.

Le mouvement perpétuel est recherché vainement depuis des siècles. Si c'était aussi simple, ce serait déjà trouvé. D'autre part toute la physique présente une cohérence interne, donc tu ne peux pas utiliser les lois physiques (dont celles de l'électronique) contre elle, c'est complètement vain.

S'il y a possibilité de "free energy", c'est soit parce qu'on trouverait une source cachée (ZPE ou autre), soit parce qu'on réussirait à faire un "démon de maxwell" (extraction d'énergie à partir d'une source chaude unique), soit qu'on trouverait le truc pour domestiquer des énergies réputées difficiles (comme la fusion nucléaire, si les LENR s'avèrent).

Les autres voies se révèlent les unes après les autres être du grand guignol (Lutec, Bedini, Steorn, Minato, Bearden, Milkovic... et probablement bientôt Kapanadze aussi), grand guignol applaudi par des afficionados convaincus... Actuellement il faut autant de foi pour voir du "sur-unitaire" quelque part, qu'il en a fallu à Bernadette Soubirous pour voir la vierge au fond d'une grotte   :D




Free Energy | searching for free energy and discussing free energy

Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #8 on: July 12, 2010, 04:10:13 PM »
3D Solar Panels

Offline exnihiloest

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 715
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #9 on: July 13, 2010, 09:22:59 AM »
...
Les bobines bifilaires induises une FEM beaucoup plus forte que les normales, ainsi l'énergie transmise par le transfo n'est pas plus faible ?

La FEM dépend de la valeur de l'inductance, mais aussi de la capacité propre de la bobine (liée aux capacités inter-spires, qui agissent comme un condensateur), qui emmagasine une partie de l'énergie, et explique la différence constatée dans les résultats expérimentaux.

Avec des courants allant dans le même sens dans les deux fils, dans le cas du bifilaire cette capacité "naturelle" est apparemment bien plus grande du fait qu'entre 2 spires consécutives, on a la moitié de la tension V totale tandis que dans une inductance classique, on a seulement V/N où N est le nombre de tour. Un condensateur emmagasinant une énergie = 1/2*C*U², une bobine bifilaire revient donc à avoir une bobine normale avec une capacité plus grande en parallèle. La bobine bifilaire emmagasine donc plus d'énergie, et en restitue autant, une partie étant stockée dans l'inductance et d'autre dans la capacité.

Et si les courants vont en sens contraire dans les deux fils, l'inductance est théoriquement nulle. En fait comme le couplage n'est pas parfait entre les deux fils, il reste une inductance résiduelle faible, et l'effet capacitif est toujours là.

Dans tous les cas, ces deux bobines bifilaires ou pas sont "normales" en ce sens qu'elles obéïssent au même modèle, il suffit de bien le paramétrer (avec LTspice, c'est parfaitement possible, tant qu'on reste dans l'approximation quasi-linéaire, c'est à dire sans rayonnement EM, avec des dimensions de composants faibles par rapport à la longueur d'onde des plus hautes composantes fréquentielles).



Offline exnihiloest

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 715
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #10 on: July 13, 2010, 09:40:21 AM »
Pour précision sur la charge du condensateur dont j'ai déjà parlé :

Quand on charge avec une source de tension (=générateur à tension constante), on perd toujours la moitié de l'énergie dans la résistance du circuit.

Mais on peut aussi le charger avec une source variable. En s'arrangeant pour que la tension du générateur soit toujours jute d'un "chouia" au-dessus de la tension du condensateur, on peut le charger avec un rendement de près de 100%. Mais c'est lent.
Ceci a été étudié par IBM pour commander les portes des CMOS qui sont en pratique de petits condensateurs, afin de réduire la consommation des puces qui en comporte des milliers (principe connu sous le nom de "adiabatic charge", rien trouvé en français).

Dans tous les cas, on ne récupère pas plus qu'on a mis  :(


Free Energy | searching for free energy and discussing free energy

Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #10 on: July 13, 2010, 09:40:21 AM »
3D Solar Panels

Offline SchubertReijiMaigo

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 343
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #11 on: July 13, 2010, 10:08:23 AM »
Hmm, je vois tu as raison de toute façon quand j'ai fait le schéma j'avais un petit doute, il ressemble a certains schéma "conventionnel" qu'on trouve dans les bouquins... mais bon. Ce schéma fonctionne en circuit complément clos de plus il est linéaire, pour atteindre la "sur unité" soit jouer avec des phénomènes non linéaire, (le magnétisme, le temps) ou soit "pomper" dans une source inconnue comme tu le dis, certains scientifiques avancent que le (l'écoulement du) temps c'est de l'énergie qui s'écoule du futur au passé, "pomper" dans le temps pourrait restituer pas mal d'énergie sauf qu'a ce jour je connais aucun moyen que ce soit dans la science conventionnel ou parallèle ce genre de phénomène.
Actuellement je dessine sur un montage pour extraire l'énergie des aimants, de plus je pense avoir régler la question de la loi de Lenz dans ma config. Enfin la loi Lenz s'applique uniquement sur l'aimant mais pas sur la source, elle est la juste pour perturber le flux de l'aimant, c'est une sorte d'amplificateur oscillateur magnétique, je posterais le montage plus tard avec plus d'explications détaillées, mais en gros voila l'idée de base.
Mon opinion est que je pense que l'énergie libre et pas chère existe mais que pour obtenir ceci on doit respecter des conditions bien précise, rien ne se perd rien ne crée, dans l'exemple du temps on pourrait faire l'hypothèse que plus on pompe l'énergie du temps plus le temps ralentirais a proximité de l'appareil, dans ce cas la loi de conservation est respectée on converti une forme d'énergie a une autre...

Tu me parle des Bedini, Kapanadze, TPU, etc, idem ces appareils doivent convertir une forme d'énergie a une autre, le Kapanadze d'après ce que j'ai vu utilise deux prise de terre éloignée de 10 mètre, tout le monde sait que la terre est un immense réservoir de charges négatives, il y a aussi en plus les courants telluriques, je pense que le Kapanadze induit une oscillation entre ces deux prises de terres et en extrait l'énergie, rien n'est crée ici rien n'est détruit, on pompe dans la terre de l'énergie, je suppose que si on enlève la prise de terre plus rien ne fonctionne...
Pour terminer, seul l'univers ne respecterais pas les lois de conservation (en particulier le ZPE) j'avais vu une émission (impossible de te dire le titre ca fait plusieurs années) que l'univers est en expansion continuelle, n'influençais pas sur la densité de l'énergie, elle restait la même, conclusion l'univers crée continuellement du ZPE a partir de rien. C'est la seule source d'énergie véritablement illimitée et présente au quatre coins de l'univers..., tout le reste n'est que conversion d'une forme aune autre...

Désolé pour ce long msg. @+

Offline exnihiloest

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 715
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #12 on: July 14, 2010, 12:55:54 PM »
Quote
...
l'univers crée continuellement du ZPE a partir de rien. C'est la seule source d'énergie véritablement illimitée et présente au quatre coins de l'univers...
...

Quand on récupère de l'énergie, c'est toujours à la suite d'un déséquilibre (déséquilibre entre charges positives et négatives, déséquilibre d'un poids qui donc exerce une force, déséquilibre d'une solution chimique qui alors réagit, déséquilibre entre une source thermique chaude et froide etc etc...)
Le ZPE étant en équilibre et dans une configuration énergétique minimale, parler de "source" à son propos me semble d'un optimisme peu réaliste. Rien n'en jaillit de cette source. C'est plutôt un "puits".



Offline tagor

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1333
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #13 on: July 16, 2010, 07:56:48 AM »
bonjour
 
 
@Schubert,
 
j'ai vu ton test sur le bitoroide de thane
 
peux tu me dire ou tu as trouvé les differents coprs de ta manip ?
 
merci
 
 
PS :
 
as tu essayé plusieurs etages de ce montage ?

Offline SchubertReijiMaigo

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 343
Re: Onduleur super efficient ?
« Reply #14 on: July 16, 2010, 08:20:05 PM »
Bonjour, malheureusement je n'ai pas tester ce concept en réalité (faute de temps et d'argent, quand on est étudiant on peut pas se permettre de dépenser trop d'argent dans la recherche malheureusement), c'est une théorie pour essayer prouver le fonctionnement de ce transfo, en calculant la réluctance magnétique de deux circuits magnétiques de même matériel mais de tailles différentes.
En gros tu as ici un premier "petit" circuit avec son primaire et un deuxième "gros" circuit avec ses deux secondaires: ces secondaires ont exactement les mêmes caractéristiques (même diamètre de câble, Nb de tours), ils sont branchés en séries ou en parallèles, dans ma théorie je postule que les deux coils travaillent ensembles pour fournir leurs énergies. Le primaire est la pour l'excitation seulement (et les pertes DC et magnétiques).
Seulement il y a un hic, la perméabilité n'est pas constante elle varie avec la fréquence mais aussi lors du processus d'induction: Lorsque H augmente B aussi mais la perméabilité descend ainsi il y a un risque que les deux circuits magnétiques se couplent lors de ces moments diminuant l'efficacité de la sur unitée, reste a savoir par des expériences (par le calcul c'est quasi impossible ou alors très très difficile,pas de mon niveau en tout cas) mais je pense qu'une sur unitée effective de 150 a 200 % peut être encore possible a moins de trouver un matériel magnétique avec un perméabilité quasi constante par rapport a B et H...

 

OneLink